Canopus DVRaptor SE

DV RaptorLa reine de sa catégorie devra compter avec la Fast DV.Now qui a adopté certaines de ses spécificités. Disponible en version MediaStudio ou Premiere, elle dispose aussi de son propre logiciel Raptor Edit très fonctionnel en terme de rendement sur le calcul des effets. Il s’emboîte avec les modules de dérushage et de capture maison fournis avec les autres solutions. Si la concurrence des cartes de numérisation à effets temps réel réduit sa marge de manœuvre, la DVRaptor avance la fiabilité de ses drivers et les qualités techniques de sa gamme. Des performances retenues par Avid pour son Xpress DV.

  • Format : DV+MJPEG PC
  • Prix : 4900 F (747 €).
  • Avec MediaStudio : 6400 F (976 €) ;
  • Avec Premiere 5. 1 : 6 800 F (1037 €).

Les plus

  • Trois logiciels de montage possibles MediaStudio, Premiere, Raptor Edit.
  • Capture jusqu’à 4 Go, puis fichiers enchaînés.
  • Overlay jusqu’au plein écran en montage.
  • Capture par les entrées analogiques dédiées à l’Overlay (nouveau).
  • Trois ans de garantie.

Les moins

  • Montage laborieux sans périphérique DV relié au PC.
  • Concurrencée par le temps réel (type DV500 au même niveau de prix).
  • Pas de pack d’effets 3D accélérés en plug-in (type FreeFX Pinnacle).

Verdict

Ceux qui ont fait l’acquisition de la DV Raptor s’en félicitent. Facile à installer sur une majorité de PC et très fiable, elle offre le meilleur rendement dans sa catégorie. Pas étonnant qu’Avid l’ait adoptée.