Sony DHR 1000B

Sony DRH 1000BPremier magnétoscope numérique DV, le DHR-1000 offre une qualité d’image aussi bonne que le Panasonic, avec une très minime déperdition en Y/C, nulle lorsqu’il s’agit d’une source numérique. C’est un outil fabuleux tant pour la copie (archivage, duplication) que le montage. Les facultés en post-production sont considérables, on peut dissocier entièrement le son de l’image. Pratique pour réaliser un clip ou insérer une image sans effacer le son. Tous les signaux sont acceptés en entrée : composite, Y/C ou DV. Même le Secam, transcodé aussitôt en Pal. Attention toutefois, seuls les appareils munis d’un connecteur Lanc peuvent être commandés. Côté précision, le time code fait merveille en Assemble comme en Insert. La table de montage intégrée, qui ne fonctionne qu’en enregistrement, mémorise jusqu’à 10 séquences, chaque point d’entrée et de sortie s’affichant par des imagettes numérisées. Un vrai plus. Par ailleurs, la table indique clairement la durée de chaque séquence (ou le total de toutes les séquences).

Seuls hic : l’absence de vraie solution de mixage son (impossibilité de transférer la piste 1 en 2) et des restrictions sonores.

  • Format : DV, miniDV Pal
  • Prix : 22000 F (3354 €)

Les plus

  • La qualité d’image du DV.
  • Aucune perte à la copie en tout numérique (et minime en Y/C).
  • L’ergonomie pour une très grande souplesse d’utilisation.
  • L’insertion indépendante de l’image et/ou du son.
  • La précision obtenue grâce au time code.
  • La lecture DVCam.
  • La table de montage intégrée mémorisant 10 séquences représentées par des imagettes.
  • L‘Edit Search.
  • Le tuner Pal/Secam (un « plus » très relatif).
  • La certitude de sa solidité à l’usage (sortie : juillet 96).
  • Le transcodage de Secam en Pal.
  • Le doublage son.

Les moins

  • Pas de mixage « en boucle » de la piste stéréo 1 vers 2.
  • Le mixage en lecture moins perfectionné que sur le concurrent.
  • Pas de lecture et d’enregistrement LP.
  • La mémoire limitée à 10 séquences.
  • La compatibilité de montage avec les seuls lecteurs Sony ou Canon (+ DV 10000).
  • L’éditeur en enregistrement seul (un moins très relatif).

Verdict

Premier magnétoscope numérique DV, ses facultés ont révolutionné le montage. Les capacités de mixage son du Panasonic DV 10000 sont supérieures, quoique ce dernier soit dépourvu de tuner  Secam et ne dispose pas des 10 vignettes numérisées. Le choix dépend de votre usage…

CV 133s